Comment le savoir est-il produit ? Par qui ? Où ? Comment circule -t-il ? Une géopolitique critique du savoir cherche à mettre en lumière l'historicité et la positionnalité des producteurs de savoirs, c'est-à-dire à éclairer qui ils sont et d'où ils parlent. Les savoirs ne sont pas neutres parce que les individus qui les produisent ne sont pas sans histoire, ni sans intention. Ce sont des savoirs situés, socialement, historiquement, politiquement, positionnés dans les rapports de force en vigueur : classe, genre, religion... mais aussi des généalogies et des héritages.

carte.jpg Crédit: Shaheen Kasmani, Photo: Thom Bartley, http://www.shaheenkasmani.com et https://tedxskoll.com/blog