Modop pour la transformation de conflits

To content | To menu | To search

Friday, May 18 2018

Quelles continuités de l’imaginaire colonial après 1960 ?

A l'Université populaire, nous continuons nos pérégrinations dans l’histoire coloniale de la France pour mieux comprendre le présent, comprendre les origines du racisme et des inégalités, permettre à chacun de faire un travail sur notre héritage à travers lequel nous regardons l’autre comme une richesse ou comme un problème. La construction sociale du racisme puiserait-elle son origine dans un passé colonial et dans la façon dont les catégories majoritaires imposent leur grille de lecture à l’ensemble de la société, produisant ainsi un racisme systémique ? Des discours politiques et des postures publiques conduisent à un traitement particulier, exercé par des représentants de l’État sur certaines catégories d’individus, comme les contrôles au faciès. Assignation_8_dec_17_petit.jpg Le 8 décembre dernier Nasima Moujoud nous montrait comment cette logique construit des politiques publiques et affecte directement la vie des gens, plus particulièrement celle des femmes. Cette séance nous permet de faire une introspection sur le regard que l'on porte sur l'autre le migrant, le noir, l'arabe le musulman , la femme etc... et surtout sur le référentiel qui crée ces catégories à travers l'histoire encore prégnante aujourd'hui et qu'il nous faut dépasser pour mieux avancer tous ensemble.

Continue reading...

Friday, May 4 2018

Mixité sociale, injonction à vivre ensemble, quelle gestion des quartiers ?

Pendant la 8e rencontre du cycle "Que reste-t-il du passé colonial" organisée dans le cadre de l'Université populaire de la Villeneuve, nous voulions savoir si on peut parler d'une gestion coloniale des quartiers populaires, comme le Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB) faisait déjà dans les années 1990 ? Par exemple dans les rapports entre la police et la population, dans la politique de la ville, dans la mission du programme de rénovation urbaine de ‘mélanger les populations’. L'hypothèse que nous avions est que les discours politiques qui posent les quartiers comme problème, comme des « territoires perdus de la république » à reconquérir et des « zones de non-droit », puisent dans un imaginaire colonial.

5_3_2.jpg

Continue reading...

Monday, March 19 2018

BALADE "Déambuler à l'envers de la ville"

Balade décoloniale de la ville de Grenoble réalisé dans le cadre de la troisième édition des Rencontres de Géopolitique critique 2018.

Continue reading...

Friday, March 16 2018

08 PARC PAUL MISTRAL

retour à la vue d'ensemble

Continue reading...

Wednesday, March 14 2018

07 ALBERT IER DE BELGIQUE

retour à la vue d'ensemble

Continue reading...

06 RUE KRUGER

retour à la carte

Continue reading...

05 RUE GAY LUSSAC

retour à la carte

Continue reading...

04 MC2 MAISON DE LA CULTURE

retour à la carte

Continue reading...

03 RUE DES ALLIÉS

retour à la carte

Continue reading...

02 MARIE REYNOARD

retour à la carte

Continue reading...

01 JARDIN DES POÈTES

retour à la carte

Continue reading...

Friday, February 2 2018

3e Rencontres de géopolitique critique - Programme

Pour une géopolitique critique du savoir

La 3e édition des Rencontres est co-organisée par le groupe de recherche Justice Sociale du laboratoire de sciences sociales PACTE, Modus Operandi, Zion of Colors et la MJC Robert-Desnos (Échirolles)

Vendredi 26 janvier

14-17.00 Séminaire "Produire du savoir en État d'urgence"

Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine, salle 2204

20.00 Film « Une autre montagne » de Noémi Aubry et Anouck Mangeat
En présence des réalisatrices

Antigone, 22 Rue des Violettes, Grenoble

Continue reading...

Atelier participatif "Drawing experience on the move"

Les 8 et 9 février, halls et salle des Actes, Institut d'urbanisme et de Géographie alpine

Jeudi 8 février, de 12 à 14h et Vendredi 9, de 10à 12h, dans les 3 halls de l'IUGA, Mathilde et Morgane vous invite à leur atelier participatif autour de l’exposition des créations de l'atelier « Drawing on the move ». Nombre de participants illimité, au fil des passages.

Intervention et retour sur l'atelier « Drawing on the move » le vendredi 9 février de 15 à 17h, Salle des Actes IUGA

Continue reading...

Sunday, January 28 2018

Déambuler à l'envers de la ville, une lecture décoloniale de la ville

Cette balade urbaine a pour objectif premier de faire émerger chez les randonneuses (eurs) penseuses (eurs) qui y prennent part, une nouvelle façon de percevoir la ville. Cette nouvelle lecture du paysage urbain à travers l'espace et le temps n'est pas destiné à se substituer à la connaissance de chacune et de chacun, mais à pour vocation d'ajouter une manière différente d'appréhender la ville à travers une pensée décoloniale...

Deambuler_a_l_envers_de_la_ville__2_-((/public/.Deambuler_a_l_envers_de_la_ville__2_-page-001_m.jpg

Continue reading...

Friday, January 26 2018

Ecoute dans le noir: "Les mots des autres"

Proposée par Karine Gatelier et Séréna Naudin, Modus Operandi

Vendredi 9 février, 18h30 Lieu privé, sur inscription à info@modop.org

Migrant.e.s. Réfugié.e.s. Exilé.e.s. Ces mots résonnent au quotidien tout en portant une multitude de sens.

Issu d'ateliers radiophoniques avec des personnes en exil, ce montage sonore questionne le sens des mots utilisés pour parler des mobilités et parfois de l'exil. On vous propose de nous rejoindre dans un lieu douillet pour vous laisser plonger dans le noir et écouter la parole de ceux qui sont désignés par ces mots courants, ressassés, mais jamais neutres. la-voix-des-gens-plateau-artisterie-700x350.jpg

Continue reading...

Thursday, January 25 2018

Exposition - Questionner les images de la France coloniale

Conçue par ACHAC (Association Connaissance de l'Histoire de l'Afrique Contemporaine), et la Ligue de l'enseignement, l’exposition présente un siècle d’iconographie et d’histoire coloniale à travers 20 moments privilégiés invitant à un voyage dans le temps et les images. Cette exposition montre comment les Européens, générations après générations, ont imaginé le monde colonial, l’Afrique et les Africains, en élaborant mythes et stéréotypes, le plus souvent fort éloignés de la réalité. Elle contribue à une meilleure connaissance d’une période dont les résonances continuent parfois d’agir de nos jours, notamment dans la représentation des rapports Nord-Sud. Elle permet également une véritable réflexion sur le rôle de l’image, qu’il s’agisse de photos en apparence anodines ou d’affiches plus clairement propagandistes.

Affiche_exposition_finale.compressed-page-003.jpg

Continue reading...

Wednesday, January 24 2018

Atelier "Comment se libérer de catégories qui excluent ?" 6 février 2018

Proposé par: Coline Cellier et Séréna Naudin

il-faut-se-mefier-des-mots-1.jpg

Par la critique et la mise en perspective de termes qui enferment les individus dans des catégories, nous chercherons à remettre en question nos représentations de l'autre et de nous-même pour enclencher la mécanique de production de nouveaux savoirs. Cet atelier sera basé sur la réflexivité, des techniques d’arpentage et d’autres méthodes inspirées de l’éducation populaire pour aborder le savoir d’une manière dynamique et collective.

Continue reading...

Rencontres - Dialogue: "Savoirs en jeu sur l'Afrique»

Jeudi 8 février, 12h30

IEP Grenoble, Amphi F

Le dialogue entre Herrick Mouafo (Modus operandi) et Aboubakar Sow (Réalisateur indépendant) portera sur les lieux d’énonciation des savoirs sur l’Afrique. D’où parle-t-on ? A partir de quels terrains construit-on son savoir ? Comment la rencontre avec l’autre participe à éprouver son savoir pour orienter vers une production épistémologique qui remet en question nos certitudes ?

Continue reading...

Rencontres - Produire des savoirs en situation d’Etat d'urgence, 26 janvier

Comment penser l’implication de la recherche dans la cité, et ce dans des contextes politiques qui la contraignent très fortement, la rendent presqu’impossible et donc aussi particulièrement nécessaire? Comment élaborer une recherche en exil, depuis, mais aussi hors des institutions universitaires, quand celles-ci sont hostiles ?

L’équipe Justice sociale du laboratoire PACTE et Modus Operandi organisent un après-midi d’échanges et une projection-débat pour apprendre des situations de censures et résistances vécues actuellement par les chercheur.e.s et militant.e.s en Turquie. montagne1.jpg

Continue reading...

Rencontres - Atelier "Les corps pensants" lundi 5 février

Atelier pour les 3e rencontres de géopolitique critique, Grenoble, 5 Février 2018 à 14h-16h30

Proposé par: Arménio Julie (Cie Ru’Elles) et Landrin Lise (UMR PACTE), groupe de recherche Corps-Accord

Lieu: Théâtre des Peupliers, 2 Rue des Trembles (Tram A, arrêt La Bruyère)

Participation: sur inscription dans la limite des places possibles

corps_pensants.jpg

Comme le postule les rencontres de géographie critique, les savoirs sont situés, et la frontière même de ce qui est désigné comme « savoirs » engage nombre de rapports de force. L’émotion, le sensible et le corps ont souvent été opposés à la démarche scientifique qui serait elle, d’ordre rationnelle, objectivable et intellectuelle. Pour reprendre les termes de la chercheure Kilamba, c’est en suivant ces dichotomies que la scientificité d’un savoir « blanc » passe pour élaborer des faits et des connaissances, à l’opposé d’une parole « noire » qui ne relèveraient que d’opinions ou d’expériences. En effet, nous sommes si peu coutumier d’interroger les corps dans ce qu’ils savent, qu’il est fréquent d’entendre des personnes se protéger du fait qu’ils ou elles ne « savent rien », parce qu’ils ou elles n’ont pas reçu d’enseignement scolaire par exemple.

Continue reading...

- page 1 of 6