Modop pour la transformation de conflits

To content | To menu | To search

Thursday, May 12 2016

"Le terrorisme, une histoire globale", par Arnaud Blin

Arnaud Blin, président de Modus Operandi, historien et politologue, a publié dans le numéro du mois de mai de Sciences Humaines, un article intitulé "Le terrorisme, une histoire globale"

Dans cet article, Arnaud Blin porte un regard historique sur la nature et l'évolution du terrorisme : de l'usage politique de la terreur dès le 1er siècle par les Sicarii, à l'omniprésence du religieux dans sa version moderne, le terrorisme actuel n'est pas fondamentalement différent d'antan, il reste "l'arme de jeunes hommes marginalisés par une société en profonde mutation". L'évolution principale tient d'avantage au contexte de globalisation et de multiplication des flux dans lequel il intervient à l'heure actuelle : flux de personnes, de fonds, d'armes, de communication... Autant de moyens facilitant l'organisation et la portée des actes terroristes, sans toutefois que leurs auteurs parviennent à les exploiter à des fins politiques.

Chercheur associé à l’Institut français d’analyse stratégique (Igas), Arnaud Blin a récemment dirigé, avec Gérard Chaliand, Histoire du terrorisme de l’Antiquité à Daesh, Fayard, 2015.

Tuesday, February 16 2016

Les Rencontres de géopolitique critique, 16 au 19 mars 2016 à Grenoble

L'Afrique et le postcolonial : quels apports de la géopolitique ?

Continue reading...

Monday, January 18 2016

3 Evénements autour des armes nucléaires

ICAN Youth (projet piloté par des équipes de jeunes qui pensent et mettent en œuvre l’approche humanitaire du désarmement nucléaire à l’échelle nationale et transnationale en France, en Turquie et en Serbie, et soutenu par le programme Erasmus+ de la Commission Européenne) organise une semaine de réflexion autour des armes nucléaires. Elle se déroulera en partenariat avec l'association AMEDIE (Association des Masters et des Etudiants en Droit International et Européen, rattachée à la Faculté de Droit de l’Université Grenoble-Alpes),

Continue reading...

Thursday, December 17 2015

Attentats du 13 novembre : le Nouveau Totalitarisme

Les attentats de Paris du 13 novembre se sont ajoutés à ceux de Beyrouth la veille et à l’explosion d’un aéronef russe quelques jours plus tôt. Ailleurs dans le monde, chaque semaine voit son lot de victimes du terrorisme. La plupart de ces attentats sont commis par des groupes islamistes combattants. L’islamisme radical combattant, Al-Qaeda, Daech ou autre, constitue le nouveau totalitarisme. L’idéologie qu’il véhicule, son appel à la violence, la manière dont il bafoue toutes les règles de la moralité, y compris l’éthique de l’Islam, le rapproche en tous points des totalitarismes des années 30. Déjà, ces totalitarismes, qu’ils soient « de droite » ou « de gauche », usaient de la terreur pour imposer leur pouvoir. Ce nouveau totalitarisme lui aussi fonde son emprise sur la misère, le désespoir et l’incurie des dirigeants politiques en place. Comme tous les totalitarismes, il est insidieux, et dangereux. Il sait user de la propagande, comme naguère Goebbels et Cie, il sait cibler les symboles de la civilisation qu’il prétend détruire. Bien qu’il soit militairement faible, la menace qu’il fait peser sur nous n’en est pas moins grande.

La responsabilité des pays occidentaux dans l’émergence de ces groupes est attestée. L’incapacité de nos pays à intégrer plusieurs générations d’immigrants est incontestable. Nos politiques prédatrices sont bien entendu critiquables à tous points du vue. Mais ne confondons pas nos errements et ne mettons pas tout sur le même plan. Car nos idéaux restent ceux de la liberté et de l’équité alors que l’adversaire ne propose que l’obscurantisme et la terreur.

Il n’est pas facile de combattre la pieuvre totalitaire. Mais face à cet ennemi, il ne faut pas hésiter, ni tergiverser. Nous avons les moyens de le combattre et de le détruire : mais en avons-nous la volonté ? Comme dans les années 1930, l’usage de la violence nous répugne mais l’ennemi nous contraint à l’exercer. L’usage de la force est nécessaire quand la négociation est impossible. Mais ça n’est qu’un premier pas. Car l’enjeu, c’est d’abord, et surtout, d’intégrer toute une région de la planète au projet commun de l’humanité toute entière. Sans cela, ces pays comme la Syrie, La Libye et d’autres encore, qui sont en phase de décomposition, produiront davantage de violence encore et de nouveaux Daech émergeront qui voudront eux-aussi détruire la vie et la civilisation.

Il convient donc impérativement de revoir nos modes opératoires car il faut nous donner les moyens d’agir de concert, avec toutes les ressources que les uns et les autres peuvent fournir. Aujourd’hui, suite aux attentats, la voix de l’ONU est inaudible et seuls les gouvernants d’une poignée de pays – toujours les mêmes – se fait entendre. L’Union Européenne elle aussi est silencieuse. Certes, les forces militaires d’une petite coalition peuvent éradiquer Daech sur le terrain. Mais après ? Seront-elles à même d’assurer la paix ? D’évidence, elles ne le pourront, ni ne sauront comment la maintenir durablement. Pour cela, c’est la communauté internationale qui devra se mobiliser pour aider les institutions locales et la société civile à reconstruire l’Etat et la société, qui devra établir les institutions susceptibles de prévenir d’autres conflits. Mais l’organisation de la communauté internationale n’existe quasiment pas aujourd’hui. Or, il est grand temps de mobiliser les sociétés civiles et les réseaux citoyens, d’institutionnaliser les mécanismes d’une nouvelle gouvernance mondiale pour que cesse l’horreur et que, une fois encore, les forces de la liberté anéantissent le mal totalitaire.

Arnaud Blin, Co-directeur du FnGM/FDM, vient de publier Histoire du Terrorisme, de l’Antiquité à Daech aux Editions Fayard (avec G. Chaliand).

Wednesday, December 2 2015

Modop dans la presse

Affaire Kévin et Sofiane : des ateliers « pour aller vers la réconciliation »

Continue reading...

Soirée-débat "Pour comprendre"

Pour comprendre le décalage entre ce qu'on dit des quartiers populaires et ce qu'on y vit.

Continue reading...

Les tours d'en face

"Les tours d'en face, Renforcer le liens entre Université et Villeneuve" (62 pages)

L’université est souvent comparée à une tour d’ivoire afin de désigner sa déconnexion du quotidien des citoyens. Certes, cette analogie doit être nuancée. Et pourtant, l’écart entre ces « hauts lieux » du savoir et les préoccupations de la population peut particulièrement être ressenti quand établissements académiques et quartiers populaires se juxtaposent dans l’espace. En septembre 2013, un groupe de travail s’est formé afin de réfléchir sur les liens entre Villeneuve et les institutions universitaires qui l’environnent. Ce groupe de travail est constitué à la fois d’enseignants-chercheurs et d’étudiants de l’IGA, de l’IUG et de l’ENSAG, ainsi que de représentants des associations grenobloises Modus Operandi et Planning, actifs à Villeneuve. Ses membres partagent la vision que l’université ne devrait pas fonctionner « hors sol », qu’elle devrait tisser des liens avec les territoires et mettre les savoirs au service des citoyens. Cette optique les a amenés à s’interroger sur la finalité de la recherche en sciences sociales ainsi que sur les pédagogies dites "participatives". Le groupe s’est alors lancé dans diverses activités à caractère expérimental, afin d’essayer d'aller au-delà des frontières qui existeraient entre les institutions universitaires et Villeneuve. Le livret témoigne de ces expériences et propose une suite/

Friday, September 11 2015

Claude Linjuom Mbowou a été libéré : merci à tous pour votre soutien !

Claude Linjuom Mbowou, doctorant contractuel au département de science politique de Paris 1, et proche partenaire de Modus Operandi, a été arrêté au nord du Cameroun par l'armée le 6 septembre dernier alors qu'il était en mission de recherche dans cette région. Il est toujours détenu sans raison officielle ni valable et sans aucune communication officielle de la part des autorités camerounaises.

Il y a lieu de craindre qu'au Cameroun, la lutte contre Boko Haram ne devienne le prétexte à des règlements de compte, des détentions arbitraires et autres atteintes aux droits et libertés des citoyen.ne.s en général et des chercheur.e.s en particulier !

Un groupe de doctorants travaillant sur le Cameroun a préparé une pétition dont voici le lien:

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Aux_autorites_civiles_et_militaires_camerounaises_La_liberation_immediate_de_Claude_Linjuom_Mbowou/?nrvLjbb

Nous comptons sur votre signature et large diffusion !!!

En pièce jointe, un article de Le Jour (quotidien camerounais) relatant son arrestation.

Wednesday, June 17 2015

"Débat autour d'une armée européenne : l'Europe a besoin d'une grande stratégie", par Arnaud Blin, publié dans la revue Eutopia.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker (re)lançait il y a quelques semaines l’idée d’une armée européenne.

Arguant de la nécessité de pouvoir répondre dans l’immédiat aux affronts d’un Poutine en Ukraine, Juncker allait plus loin encore en soulignant les effets que la construction d’un appareil militaire commun pourrait avoir sur l’avenir de l’Europe, sur son indépendance sécuritaire par rapport aux Etats-Unis, sur sa capacité à projeter sa puissance lourde.

EN BREF

  • La construction d’un appareil militaire commun est une question vitale pour une Europe à la croisée des chemins
  • La crise ukrainienne, celles de la Syrie et de la Libye amène l'Europe à revoir de fond en comble son approche sécuritaire
  • Une Grande Stratégie n’est pas seulement une stratégie de sécurité: c’est d’abord une vision de l’avenir et un grand projet commun

Lire la suite

Lire la version anglaise

"Dissuasion nucléaire : ouvrons vraiment le débat", la Tribune de Jean-Marie Collin, Paul Quilès et Bernard Norlain

Jean-Marie Collin, Paul Quilès et Bernard Norlain ont co-écrit - au nom de leur organisation Arrêtez la Bombe - une tribune publiée dans le journal Marianne et intitulée "Dissuasion nucléaire : ouvrons vraiment le débat".

Pour accéder au dossier sur le désarmement nucléaire publié par ALB sur le site irénées, cliquer ici.

Tuesday, June 9 2015

École d'été Yaoundé du 6 au 11 Septembre 2015 !

Modus operandi et L'Université catholique d'Afrique centrale (UCAC) organisent une nouvelle session de leur École d'été en analyse et transformation de conflit, du 6 au 11 Septembre 2015 à Yaoundé.

Continue reading...

Kenya’s Cultural Diplomacy: A New Frontier For Pan Africanism and African Renaissance

Joel Obengo, auteur sur irénées, vient de publier un article dans le Global South Development Magazine sur la diplomatie culturelle du Kenya.

- Pour lire cet article : Kenya’s Cultural Diplomacy: A New Frontier For Pan Africanism and African Renaissance

Dans cette même revue Joel Obengo a aussi publié : The United States Geo-Strategy Towards Russia and Eastern Europe in the Face of Security Challenges

- Pour accéder à la fiche de Joel Obengo sur irénées : African Union engagement gap in Fragile and Conflict-Affected Contexts: A case of Mali

Tuesday, April 7 2015

"S’entendre avec Téhéran ne suffit pas, il faut un accord régional", la Tribune de Jean Marie Collin, co-signée avec Luc Mampaey

«  Pour prévenir la prolifération nucléaire au Proche-Orient, il faut aborder la question de l’arsenal israélien et le risque que d’autres, comme l’Iran, détournent des installations civiles pour fabriquer l’arme atomique  ».

Continue reading...

Thursday, March 26 2015

Cycle de conférences « Violence politique et Justice transitionnelle »

L’Association Francophone de Justice Transitionnelle, l’Institut Universitaire Varenne et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour organisent du 8 au 14 avril prochains un cycle de conférences sur le thème « Violence politique et Justice transitionnelle ».

Il comprend :

- un volet organisé à Bayonne du 8 au 11 avril : « Torture, mémoire et impunité : les paradoxes de la Démocratie ? » : sensibilisation à la Justice transitionnelle (8 avril), séminaire scientifique (9 et 10 avril), forum public (11 avril) ;

- un colloque organisé à Pau les 13 et 14 avril : « Torture, génocide et procès pénal : juger le Mal ? ».

Vous trouverez en pièce jointe une plaquette de présentation comprenant un programme détaillé.

Pour tout renseignement complémentaire ou demande d'inscription, contacter par email : asso.justice.transitionnelle@gmail.com ou téléphone : 06 87 13 33 00.

Wednesday, March 4 2015

Regards croisés sur l'asile: Déconstruire les préjugés pour reconstruire la réforme

Modop s'est associée à l'association Accueil Demandeurs d'Asile (ADA, Grenoble) pour réfléchir avec des réfugiés à une nouvelle façon d'appréhender la question de l'asile, dans le contexte particulier de la réforme de la loi sur l'asile en France.

Réunis dans un cycle d'ateliers d'expression, sur une durée de six semaines, une douzaine de réfugiés, demandeurs d'asile et déboutés, ont partagé avec une intervenante de chaque association leurs expériences et leurs connaissances mutuelles sur la demande d'asile. En croisant les regards, nous cherchions à mieux rendre compte des situations vécues et des conséquences que le projet de loi pourrait avoir.

Associées aux analyses juridiques de l'ADA et à l'approche socio-anthropologique des conflits sociaux de modus operandi, ces expériences composent ce livret, dans le but d'élargir les perspectives pour inviter à penser autrement l'action politique.

Continue reading...

Thursday, February 19 2015

La France en guerre ? Ne répondons pas à ce cri de guerre par un renfermement identitaire.

François Hollande s'est adressé aux français le soir même du 7 janvier, diffusé au JT de 20.00, en disant que le pays était atteint dans son cœur, que c'était la république toute entière qui était attaquée. L'ennemi dessiné était l'obscurantisme et la barbarie. La victime était la liberté, mais cette dernière serait toujours plus forte que la barbarie. Soucieux de ne pas rester sur le ton du deuil et de la blessure, le président de la république a jugé nécessaire de montrer la force du pays, de par son unité d'abord et de par sa force armée ensuite, en empruntant un langage guerrier : La France a toujours su vaincre ses ennemis quand elle a pu faire bloc. (..) Rassemblons-nous et nous gagnerons car nous avons toutes les capacités de croire en notre destin et rien ne peut faire fléchir la détermination qui est la nôtre. La paroles a également été donnée à d'autres responsables politiques dans le même JT pour montrer cette unité nationale. Nicolas Sarkozy commentant que les actes barbares devraient être poursuivis et châtiés. François Bayrou interprétant les événements comme une guerre contre ce que nous avons de plus précieux. Et ces cris de guerre nous ont accompagnés pendant des jours après les attentats, toutes orientations politiques confondues. Jean-Luc Mélanchon a été le seul responsable politique à choisir des mots plus sobres le 7 janvier : en parlant d'un assassinat politique commis par de misérables lâches et qu'il ne fallait pas laisser la place à la peur. Marine le Pen pour sa part insistait sur le fait que personne ne voudrait qu'une confusion soit effectuée entre nos compatriotes musulmans attachés à notre nation et nos valeurs et ceux qui ont tué au nom de l'Islam mais c'est évident que le refus de l'amalgame ne doit pas non plus être l'excuse rester dans l'inertie ou le déni. Mais l'amalgame n'a pas été évité. Ces misérables lâches de Mélanchon avaient été désormais associés à une communauté et dans les 12 jours qui ont suivi le 7 janvier, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 128 actes antimusulmans selon le conseil français du culte musulman (CFCM).

Continue reading...

Friday, January 23 2015

Et l’origine des terroristes commettant le plus d’attaques dans le monde est...

Un article publié le 18 janvier 2015 dans la Revue Atlantico : http://www.atlantico.fr/decryptage/et-origine-terroristes-commettant-plus-attaques-dans-mondeest-alain-blin-1958758.html, et dont l'auteur est Arnaud Blin, politologue, spécialisé dans l'étude des conflits et plus spécifiquement du terrorisme.

Continue reading...

Thursday, December 11 2014

Agir sur les conflits : cours en ligne du 23 février au 20 mars 2015

L'association Modus Operandi et The Network University organisent, du 23 février au 20 mars 2015, un cours en ligne intitulé "AGIR SUR LES CONFLITS"

Continue reading...

Institut Mandela : cycle de conférences 2015

En 2015, l'Institut Mandela propose un Cycle de conférences sur la gouvernance sécuritaire en Afrique avec un objectif clairement affirmé de peaufiner l’Indice de Risque Sécuritaire (IRS) qui sera utilisé pour mesurer la capacité de résistance des pays africains à faire face aux défis sécuritaires et du terrorisme. Le Pool « Émergence » proposera un cycle de conférence « Émergence de l’Afrique » en 2015. L'institut Mandela est ouvert aux partenariats avec d'autres structures.

Continue reading...

Friday, September 26 2014

École d'été sur l'analyse et la transformation de conflits, 8-13 septembre 2014

Du 8 au 13 Septembre 2014, Modus Operandi, la Chaire Culture de la Paix et leurs autres partenaires(*) ont organisé à Kinshasa, une École d'été sur le thème de l'analyse et de la transformation de conflits en Afrique centrale.

Continue reading...

- page 1 of 4