__57.JPG

Source

Albert Ier de Belgique est connu en Europe comme le "roi chevalier" romantique. Il est roi des belges de 1909 à 1934 comme successeur de son oncle Léopold II. Léopold II obtient, avec le consentement des ministres de la Conférence de Berlin en 1884/5, la souveraineté personnelle sur un terrain qui deviendra l’État indépendant du Congo. Pendant que le Congo reste la propriété personnelle de Léopold II, l’administration et la représentation sont faites par l’Association internationale du Congo. Une loi du 1908 fait de l’Etat indépendant du Congo, appartenant à Léopold II, une colonie de la Belgique. C’est Albert Ier, qui a privatisé la colonisation du Congo, qui a eu à gérer le passage de propriété privée à propriété d'état et qui a mis en place, qui a rationalisé la colonisation du Congo. Il est voyagé au Congo pour bien comprendre les zones riches à développer et il a créé l'idée du chemin de fer au Congo qui a fait des milliers, de milliers de morts.

Intervention d’une participante de la balade sur l'intérêt derrièr le caoutchouc:

On voulait répondre au Roi Léopold à travers du discours de Patrice Lumumba à l’occasion de la cérémonie d'indépendance du Congo 1960. Personne ne savait exactement ce que Lumumba allait dire et là il prend le micro et il est complètement politiquement incorrect. En même temps il parle avec les mots qui représentent l’avis de la grande majorité du peuple. Quelques ans après le discours, il était tué par le FBI et le service secret français et belge, et le Katanga à l'époque.

Le discours de Lumumba lit par le groupe de la balade:

prochaine étape >